Pour mieux répondre aux évolutions des besoins clients beaucoup de start-up évoluent au cours de leur développement, et de leur confrontation à leur marché. Elles « pivotent » dans le langage de l’entrepreneuriat.

Ce « pivot » traduit l’idée d’une évolution autour d’un axe central, qui peut être une technologie, un produit ou une vocation plus générale. L’évolution concerne quant à elle souvent le modèle économique, avec par exemple le passage d’un modèle basé sur la vente d’un produit (un capteur par exemple), à de la prestation de service (l’exploitation de la donnée associées par exemple), comme l’illustrent les 3 exemples ci-dessous. Toutefois le pivot peut s’effectuer dans le modèle de commercialisation, de financement, etc.

Pivoter est souvent une nécessité pour les entrepreneurs. L’agilité des start-up, et la nécessité de se confronter rapidement à leur marché pour cristalliser leur offre rend également ces mutations plus rapides et courantes pour elles.

Récemment, la crise sanitaire a inspiré de nouvelles offres et pivots. Certaines start-up ont rendu une partie de leurs offres gratuites, utilisé leurs moyens de production pour fabriquer du gel ou des masques, mis en place de nouveaux services d’assistance, ou fait évoluer leur technologie pour y intégrer le port du masque dans l’analyse d’images …

Nous vous proposons trois exemples de start-up de notre écosystème qui ont transformé leur modèle économique, imaginé de nouveaux cas d’usage, qui leur ont parfois permis de monétiser une technologie. Découvrez le parcours de KoopingJooxter et Marmelade.

Trouvez les pitchs vidéos ici : https://cutt.ly/Slzi2Nr

Impulse Partners - All Rights Reserved