Bien qu’il fut déjà une pratique courante pour 7% des salariés français, le télétravail s’est grandement répandu depuis l’annonce du premier confinement : entre mars et avril, 95% des organisations* y ont eu recours pour les salariés éligibles.
Ce nouveau mode de travail, devenu une nécessité, a séduit certains collaborateurs (gain de temps dans les transports, meilleure productivité, choix des interactions, etc), mais pour certains c’est déjà plutôt l’heure d’un bilan plus nuancé.
Moins de sociabilisation, troubles musculosquelettiques du fait de postes de travail improvisés, perte de sens, porosité vie privée/professionnelle … Le télétravail influerait sur de nombreux aspects de la qualité de vie au travail (QVT). Entreprises, mais également pouvoirs publics tentent alors d’encadrer cette pratique, pour trouver l’équilibre entre chacun des modes de travail, et les contraintes sanitaires.
Quelle qu’en soit la proportion, le télétravail est et sera largement pratiqué dans les prochains mois. Les start-up de l’écosystème Immowell-Lab, animé par les équipes Impulse Partners et Arp-Astrance, ont imaginé des solutions pour améliorer la QVT en contexte de télétravail.
Nous vous proposons de découvrir les offres de Yogist, My Mental Energy Pro et Médoucine destinées à améliorer la QVT, comme la productivité des salariés et la marque-employeur des entreprises. Regardez leurs pitch vidéos en cliquant sur leurs noms.
*Source : enquête de l’ANDRH disponible ici

Impulse Partners - All Rights Reserved