L’accès à un logement décent et moins énergivore est une priorité nationale si bien que les autorités ont mis en place des dispositifs pour encourager les bailleurs sociaux à rénover leurs parcs (Plan Climat, qualité de société à mission des bailleurs sociaux introduit dans la Loi Pacte, etc.) Aujourd’hui, 7 millions de logements sont mal isolés et le nombre de passoires énergétiques est estimé à 500 000 dans le logement social. Certains bailleurs sociaux, comme Elogie-Siemp, ont alors engagé des démarches de rénovation ambitieuses. Outre l’enjeu énergétique et de réduction de l’impact carbone, la rénovation constitue également un levier de transformation plus profond au service des locataires et des modes de gestion. Les logements rénovés sont en effet plus conformes à l’ensemble des normes techniques et aux exigences de confort des locataires en termes de préservation de la santé, de souci de bien-être, de maintien de l’autonomie des personnes à domicile, etc

Ainsi, si l’on veut agir vite et à coût maîtrisé, cette rénovation massive des logements sociaux implique inéluctablement des interventions en site occupé – ce qui rajoute une couche non négligeable de complexité aux projets. Les travaux engagés sont parfois importants et susceptibles de générer des difficultés d’usages et des nuisances au quotidien.

Tout l’enjeu est donc d’arriver à garantir la qualité de vie, et un confort aux occupants dans les meilleurs délais. Pour que la réhabilitation ne soit pas vécue comme « une sollicitation intrusive », il est primordial de mettre en œuvre une vraie concertation en amont, puis un dialogue permanent entre les trois parties prenantes (entreprises, bailleurs et locataires) tout au long des opérations.

Pour ce faire il convient d’être innovant dans les procédés constructifs employés, dans les méthodes d’intervention mais également dans la gestion des interactions entre entreprises et locataires. Néanmoins, force est de constater qu’il n’existe pour l’instant pas de solutions classiques sur étagère permettant de résoudre ces problématiques. Grâce à leur proximité avec le terrain, leur agilité et leur maitrise des outils digitaux, les start-up sont des partenaires idéaux pour co-construire et développer des solutions en réponse à des besoins nouveaux, et urgents.

C’est pourquoi Elogie-Siemp a lancé en collaboration avec Impulse Partners, l’appel à solutions « REMOCOM » dédié à la concertation dans le cadre de réhabilitation en milieu occupé. La démarche conduite en partenariat avec Elogie-Siemp a démontré la pertinence de solliciter les start-up : 3 solutions pertinentes ont été retenues, et seront expérimentées sur 3 sites différents.

Vous pouvez trouvez les pitchs vidéos de Wizzcad, 1001rues et Mon Logement en cliquant sur leurs noms.

Impulse Partners - All Rights Reserved